commission paritaire mixte des Casinos réunit les 4 et 5 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

commission paritaire mixte des Casinos réunit les 4 et 5 octobre

Message  edito le Lun 6 Déc - 12:19

UNE PARITAIRE MITIGEE !

La commission paritaire mixte de la branche des Casinos vient de se réunir les 4 et 5 octobre. Divers thèmes ont été abordés dont, notamment, les minima conventionnels, l’égalité professionnelle hommes/femmes.

Sur ce dernier thème, nous avons avancé et certaines de nos revendications ont intégré le texte définitif. Nous nous sommes battus, afin de lutter contre l’un des problèmes majeurs des carrières des femmes, à savoir les blancs liés à la maternité, en termes de cotisations retraites.

Ainsi, nous avons obtenu que durant le congé maternité, entres autres, les cotisations retraites patronales soient calculées sur la base du salaire reconstitué à 100 %. Mais bien au-delà, et même si nous sommes d’accord avec le contenu du texte, nous continuerons à travailler pour l’améliorer, afin de faire disparaître les différences de traitement.

Sur les minima, nous avons introduit une revendication initiale à 5 %, et ceci au regard des misérables augmentations qui ont été accordées les années précédentes, mais aussi, en tenant compte du fait que 67 % des salariés de la branche sont rémunérés sur cette base.

La CFDT et la CGT nous ont rejoints sur cette proposition. Le patronat a longuement parlé du contexte économique, nous resservant, sans vergogne, le discours de ces pauvres casinotiers qui ne gagnent pas assez d’argent, avant de royalement proposer une revalorisation de 0,7 %.

Le seuil de l’indécence n’a pas de limite, et cette proposition n’en est que le triste reflet. Afin de ne pas bloquer le dialogue, nous avons proposé 4 %. Difficilement, ils arrivaient à un timide 1 %, alors même que l’inflation est de 1,7 %. Notre dernière proposition à 3,5 % est restée sans le moindre écho, signe que la partie patronale ne désirait pas se lancer dans une négociation sincère.

Pire, ils ont même proposé de mettre le texte à la signature malgré l’opposition de tous les syndicats. Dans ce contexte, les chambres patronales assument, seules, la responsabilité de la rupture des négociations.

Casinos de France a imposé qu’un point soit fait, lors de la prochaine CPM, sur l’harmonisation des méthodes de rémunération, point sur lequel nous ne sommes pas demandeurs. De notre côté, nous avons demandé que la négociation sur le 13ème mois, soit portée à l’ordre du jour de la prochaine CPM. C’est, en effet, l’une de nos revendications majeures.

Les syndicats patronaux ont déclaré qu’ils refusaient de négocier ce sujet. Nous avons été fermes et n’avons pas hésité à leur dire que, nous aussi, nous pourrions, à l’avenir nous opposer et faire obstruction systématiquement à la mise à l’ordre du jour de points leur tenant à coeur.

Il y en a marre de ces diktats et tentatives de blocage du dialogue social. Aussi, nous n’hésiterons pas une seule seconde à combattre, avec la plus grande force, ces marchands de tapis que sont devenus les casinotiers.

Section Casinos et Cercles de Jeux
Hervé HOBBÉ
Secrétaire de la Section fédérale
Tél: 06 65 52 48 03
casinos@fecfo.fr
Like a Star @ heaven http://www.focasino.info/index.php?option=com_content&view=article&id=262&Itemid=63
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 727
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum