Quel avenir pour le casino de Bandol ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel avenir pour le casino de Bandol ?

Message  edito le Lun 7 Jan - 21:33

Salut à tous,

Voici le lien pour lire un article de presse paru dimanche 6/01. Demain première réunion du CE, information consultation
Claude


http://www.varmatin.com/la-seyne-sur-mer/quel-avenir-pour-le-casino-de-bandol.1089314.html

Déjà miné par un contexte national délicat et l'apparition de deux concurrents directs(1), l'avenir du casino de Bandol semble aujourd'hui plus incertain que jamais.
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 731
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

plan de sauvegarde de l’emploi » présenté par leur direction

Message  edito le Mer 9 Jan - 12:26

« En colère, mais pas abattus », les salariés du casino de Bandol ont découvert, mardi, les contours du « plan de sauvegarde de l’emploi » présenté par leur direction.

Celui-ci prévoit la suppression de 19 postes (15 salariés, 2 cadres, 2 agents de maîtrise) sur les 95(1) que comptait l’établissement de jeu géré par le groupe Partouche, fin novembre. ............/.../...

http://www.varmatin.com/bandol/19-postes-menaces-au-casino-de-bandol.1091509.html
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 731
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bandol va t il subir le même sort que le casino de Beaulieu?

Message  François le Jeu 10 Jan - 13:19

Lors de la réunion extraordinaire du CE mardi 8 janvier 2013, la direction à présenté le plan social aux élus.

C'est une coquille vide! il n'y a rien. Un expert a été désigné pour assister le CE tout au long de la procédure. Depuis dix ans le groupe Partouche ponctionne les bénéfices (15 M d'euros) sans avoir investi un centime dans cette établissement. Il y a bien eut des projets de travaux qui sont tous tombés à l'eau l'un après l'autre. L'argument avancé dans le motif économique est l'implantation de la concurrence à la Seyne sur Mer (JOA) et l'ouverture prévue d'un casino a Sanary qui , il faut le dire ne verra peut-être pas le jour de si tôt.. La direction a t elle anticipée ces ouvertures? NON. Avec un parc de machines a sous vétuste, une politique commerciale inexistante et un immobilisme récurant il est très facile pour la concurrence de prendre des parts de marché. Amateurisme, volonté de se désengager? En attendant ce sont 19 salariés qui vont payés cette incompétence d'opportunistes qui sont tout juste bon à se faire mousser dans la presse comme N° 1 du secteur. Faire de l'argent en ayant un monopole, c'est facile, quand ce n'est plus le cas il faut être compétent.

Je fais un appel à tout les élus du secteur sur la situation économique des casinos. N'attendez pas le dernier moment, s'il y a des signes inquiétants, déclenchez un droit d'alerte, agissez en amont. Bandol est le premier de l'année mais ne sera certainement pas le dernier à vivre cette situation.

Claude FRANCOIS
(DS force ouvrière, secrétaire du CE et membre du bureau de la section fédérale)

Article Var Matin 09/01/2013
http://www.varmatin.com/bandol/19-postes-menaces-au-casino-de-bandol.1091509.html



François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Info FR3 TOULON

Message  François le Sam 12 Jan - 3:37


François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour le casino de Bandol ?

Message  edito le Mer 23 Jan - 13:13

Hier, se déroulait une audience prud’homale à Nice à propos du casino de
Beaulieu ou les salariés considèrent que les licenciements
ont été abusifs (Liquidation judiciaire, pas de PSE, etc..
...............................................
Elle a enfin eu lieu. Après des mois d'attente et plusieurs renvois successifs, l'affaire qui oppose depuis des mois les salariés du casino de Beaulieu à son ancien opérateur, le Groupe Partouche, s'est tenue aujourd'hui devant le conseil des prud'hommes de Nice.

Une très longue audience au cours de laquelle la représentante des quatorze ex-salariés, Me Campagnolo, s'est escrimée à démontrer la nature de co-employeur du casinotier. Et donc sa responsabilité en matière de licenciement et d'indemnisation des 50 employés mis sur le carreau depuis la fermeture de l'établissement voici plus de deux ans. De son côté la défense, incarnée par Mes Duhaut et Sébag, ont rappelé la grande complexité de la gestion d'un casino. Ils ont, quant à eux, fait la démonstration que le Groupe Partouche n'était pas co-employeur mais actionnaire principal : "Un simple administrateur".

Le dossier a été mis en délibéré. Résultat dans environ trois mois

avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 731
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Casino de Beaulieu, casino de bandol on refait le film?

Message  François le Jeu 24 Jan - 0:46

ÉDIFIANT!

Nous y étions! Une délégation de salarié du casino de Bandol se sont rendus au tribunal des prud'hommes de Nice. Quelle similitude! Édifiant!
Les symptômes vont ils créer les mêmes effets? C'est ce que nous craignons, en tout cas, le syndicat Force Ouvrière ira jusqu'au bout. Il est temps que les ministères s'interroge sur l'efficacité des allègements fiscaux octroyer pour sauver des emplois d'un côté alors que de l'autre notamment, le groupe Partouche provoque la mise en liquidation du casino de Beaulieu et fait payer à la collectivité ce qui est de leur responsabilité. C'est trop facile!

La remise en question de la DSP du casino de Bandol (Avenant de juin 2012) par l'opposition va amener semble t-il le tribunal administratif a se prononcer sur sa légalité. L'affaire doit être tranchée, nous ne pouvons plus rester dans cette situation et puis si le groupe partouche se fait éjecter, il l'aura bien cherché. En ce moment, se joue l'avenir de cette entreprise aussi bien socialement qu'administrativement..

Pourquoi la "française des jeux" ne serait elle pas amené à gérer les casinos français?

Je ne manquerai pas de vous informer de la suite des événements.

Le DS FO du casino de Bandol
(Membre du bureau de la section fédérale cercles et casino)

François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

LE COMPTE N'Y EST PAS!

Message  François le Jeu 21 Fév - 2:13

Trois réunions, 3ème version du PSE et après un 3ème courrier d'observation de la DIRECCTE, le compte n'y est toujours pas!

Le rapport d'expertise intermédiaire présenté le 30/01/2013 montre déjà l'absence du motif économique et l'insuffisance des mesures de reclassement face aux moyens du groupe Partouche. Une chose importante à rappeler, un PSE s'apprécie au niveau du groupe et pas au niveau de l'entreprise, ce qui n'est pas la même chose.

La réunion du 12 février ou la dernière partie du rapport fut présenté n'a fait que renforcer ce qui avait été avancé auparavant. Le taux de rentabilité du groupe avait même été contesté le 31 ce qui a permis à l'expert de mettre en avant la manière qu'avait le groupe de communiquer sur sa rentabilité en fonction des gens à qui était destiné cette information (La bourse, le CE du casino de Bandol, les actionnaires...). Pas moins de 3 indices différents.

Lorsque qu'une entreprise doit amortir un PSE, elle le fait en général sur 2 années. A Bandol, avec les mesures proposées, se serait 4 mois. C'est vous dire le contenu, une coquille vide..
Dans le plan de restructuration, est prévu la fermeture du restaurant, remplacé la semaine par un "Snack" (Plats sou vide au micro onde) et le week-end, la restauration serait sou traité. Ca ne vous rappelle pas quelques choses? Beaulieu! bien sur! Dans ce cas la DSP, le cahier des charges n'est plus respecté... Nous nous sommes emparé du sujet.

En fin de réunion le CE a voté plusieurs résolutions afin d'assigner en justice la direction du casino de Bandol.

Depuis, rien ne bouge, c'est le calme plat depuis une semaine...
Le combat continue

François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

4eme REUNION, "je ne me moque pas des salariés" il faut l'entendre! parfois c'est mieux d'être sourd..

Message  François le Mar 5 Mar - 23:40

C'était le 28 février 2013:

La direction a enfin compris que lors du congés de reclassement (12 mois), il était normal que les salariés n'aient pas de perte de salaire. Le budget formation a été revu à la hausse. Se sont des remises à niveau et non pas des avancées exceptionnelles comme on pourrait nous le faire croire. Le reste des modifications font jolies sur le papier mais ne concernent personne...

Se permettre de licencier des salariés dans un secteur d'activité avec des taux de rentabilité que l'on ne voit nul part ailleurs, c'est inacceptable mais en plus lorsqu'on n'a même pas la décence d'y mettre les moyens, c'est vous dire le manque de respect et le mépris qu'a le groupe Partouche pour ces salariés.

Nous avons demandez divers indemnités supra légales pour les 18 employés licenciés.. La direction doit convoquer de nouveau le CE prochainement. Pendant ce temps, nous sommes passez en mixité:

- Passage d'une salle de jeu avec baies vitrées en bord de mer a un débarrât aménagé à la sauce Partouche (C'est à dire avec les moyens du bord, bout de ficelles, récup, etc..)
- Passage d'un restaurant bord de mer en forme de rotonde à quelques tables de snack avec plat sous vides (prévus prochainement)
- Suppression du service voiturier (prévu prochainement)

Faire de l'argent lorsqu'on possède un monopole, c'est facile mais quand il s'agit de réfléchir et d'investir, on voit ceux qui en sont capables. Quel gâchis!!




François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Rassemblement devant le casino...

Message  François le Dim 17 Mar - 3:29

Samedi 16 mars 2013, nous nous sommes rassemblés devant le casino afin d'informer la population de la situation et du vrai visage du groupe Partouche


FR3 Marseille était la! (19/20 régional Provence alpes)
http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_provence_alpes_,79060185.html

Nous avons distribué plusieurs centaines de tracts:

Pour les 40 ans du groupe, Patrick Partouche souhaite un Joyeux Anniversaire aux salariés du casino de Bandol

- 15 M d’euros de bénéfices en 10 ans sans aucun investissement pour en arriver à 18 licenciements sans motif économique valable en supprimant la restauration, le service voituriers et en réduisant fortement l’activité des jeux de tables. Les mesures d’accompagnements du PSE sont insuffisantes aux vues des moyens du groupe. Le budget de rénovation est divisé par 3, passants de 6 M à 2 M d’euros sur 2 ans (2013/2014).

- Respect du cahier des charges, que fait M. le Maire ? Quel avenir pour le budget de la commune ?


LES IMPOTS DES BANDOLAIS VONT-ILS AUGMENTER ?

Pendant ce temps, les rémunérations fixes annuelles des dirigeants s’envolent…

M. Patrick Partouche, président du conseil de surveillance + 63 % en 2 ans !

2010 : 317 085 € 2011 : 400 838 € 2012 : 518 085 €



M. Fabrice Paire, président du directoire et PDG du casino de Bandol + 47% en 2 ans !

2010 : 216 000 € 2011 : 256 517 € 2012 318 000 €



M. Ari Sebag, membre du directoire et directeur général + 14% en 2 ans !

2010 : 354 583€ 2011 : 374 583€ 2012 : 402 583€



M. Alexandre Schulmann, membre du directoire + 138% en 1 an !

2011 : 51 841€ 2012 : 123 866€


- Les dirigeants du groupe Partouche augmentent leur rémunération en licenciant des salariés tout en menant par le bout du nez la municipalité qui espère toujours un investissement conséquent de leur part.

- FORCE OUVRIERE se bat et continuera à se battre contre ce groupe qui se croit intouchable et qui méprisent ses salariés.

La « crise » n’est pas vécue de la même manière par tout le monde, INDIGNEZ VOUS!

François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Groupe Partouche:Rapport annuel 2009

Message  HOBBE le Lun 18 Mar - 18:25

Politique d'investissements du Groupe Partouche : Rapport annuel 2009.
" limitation des réalisations de nouveaux "PASINOS" aux seul trois projets de la Ciotat, Bandol et la Grande-motte pour une enveloppe globale, terrain compris, d'environ 62M€, avec recours à des financements extérieurs.
Vous avez dit "INVESTISSEMENTS". A quand le "PASINO" à BANDOL. (2009) ?....

_________________
Hervé Hobbé : secrétaire de la Section Fédérale des employés de casinos FO
http://www.focasino.info/
avatar
HOBBE
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 661
Date d'inscription : 04/11/2004

http://www.focasino.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour le casino de Bandol ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum