Bandol PSE - 17 salariés licenciés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bandol PSE - 17 salariés licenciés

Message  François le Ven 4 Oct - 10:24

PSE au casino de Bandol, conséquence d'une gestion imprudente orchestrée par un groupe opportuniste qui a surfé sur la vague pendant 20 ans.

- 16 salariés licenciés dont 9 départ volontaires
- un reclassement temporaire
- un élu en procédure de licenciement

Quand je parle de départ volontaire, il faut savoir que sur les 9 salariés concernés il n'y a en fait que 2 vrais départ qui ont permis de sauver
deux personnes. Les 7 autres étaient licenciés de toutes façon.

Pourquoi sont ils partis alors? He bien tout simplement parce que la direction a proposé une prime de 6 000 euros, la plupart n'avaient pas beaucoup d'ancienneté
et pour eux c'était toujours ça de gagner.

Tous les licenciés ont adhéré au congés de reclassement: Durée 12 mois avec 80% du salaire brut sachant que le minimum que la loi impose
(Hors modification récente) est 4 mois avec 65% du salaire brut sans pouvoir être inférieur à 85 % du SMIC.

C'est le seul point positif que FO a put obtenir avec la prime de reclassement rapide (versement du reliquat des mois restant sur les 12 prévus à condition de retrouver un emploi),
d'un PSE qui n'est malgré cela pas du tout à la hauteur des moyens du groupe. Je ne vous parle pas des mesures qui sont jolies sur le papier et qui ne concernent personne.

C'est d'ailleurs pour cela notamment qu'une bonne partie des licenciés ont saisis les prud'hommes:

- Absence de motif économique
- PSE insuffisant en rapport aux moyens du groupe
- Irrégularités multiples

La conciliation s'est déroulée à Marseille le 12 septembre, le jugement est prévu en février pour les cadres et en mars 2014 pour les non-cadres.

La mise en sauvegarde depuis avril de la Financière Partouche, principal actionnaires de Groupe Partouche puis plus récemment une nouvelle mise en sauvegarde là cette fois ci
de Groupe Partouche ne sont que les conséquences des erreurs commises par le passé. Ci-dessous un commentaire de "Pierpr" sur boursorama:

une gestion désatreuse :
- refus de l'offre d'Ohayon (pour des motifs futiles, on en parlera ici un jour),
- achat délirant de groupes de casinos (plutôt très moyens) poussant à un endettement record (juste pour dépasser Barrière !),
- volonté irraisonnable et irraisonnée de Patrick Partouche d'aller sur le online,
- refus de vendre à prix correct des hôtels et casinos il y a 3 ou 4 ans (alors qu’aujourd’hui ils les vendraient 30% en dessous de ce prix)
- "arnaque" des minoritaires (c'est mon avis personnel) à travers ISPAR Holding
etc, etc

Le Fond de pension américain Oaktree, a saisi cette opportunité en rachetant 38% de la dette
au banques à un prix inférieur, il est prêt à tout pour récupérer le remboursement immédiat a sa vrai valeur auprès du groupe Partouche.

Des cessions d'actifs sont à prévoir ainsi que des réductions de personnels.
Une fois de plus les salariés sont victimes de ce capitalisme libéral destructeur d'emplois.

Défendons nos emplois et nos salaires.
FO, libre et indépendant

Claude

François
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Delegue syndical casino de Bandol
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum