Groupe Partouche : cède plus de 12 millions d'euros d'actifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Groupe Partouche : cède plus de 12 millions d'euros d'actifs

Message  alaric234 le Lun 6 Jan - 19:41

Après la récente cession du casino de Knokke (Belgique), Groupe Partouche annonce une nouvelle étape significative dans l'avancement de son programme de désinvestissement. En effet, sa filiale, le holding Belcasinos, a conclu la vente du casino belge de Dinant, cédé pour un prix de 10,75 millions d'euros. Le site internet www.partouche.be, lié à la licence de classe A+ de ce casino, ne fait pas partie de la transaction et est rattaché à une autre entité.

Le casino de Dinant a réalisé sur l'exercice clos au 31 octobre 2013, hors activité Internet, un produit brut des jeux de 6,2 millions d'euros et contribué négativement à l'Ebitda consolidé du groupe à hauteur de 0,2 million d'euros.

Par ailleurs, l'ensemble immobilier de Reno (Etats-Unis) a aussi été cédé pour un montant de 2,2 millions de dollars.

Enfin, le groupe a reçu l'autorisation par le Ministère de l'Intérieur d'expérimenter le jeu du Bingo au sein du Pasino d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Ce jeu est pertinent pour son activité et permettra, en cas de généralisation, une juste innovation au niveau de l'offre de jeux, a souligné Groupe Partouche.


alaric234
Langue pendue

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Belgique : Le casino de Chaudfontaine pourrait-il lui-aussi changer bientôt de mains?

Message  alaric234 le Mar 7 Jan - 14:25

La question est plus que jamais posée, après l'annonce, ce lundi, par le propriétaire, le groupe français Partouche de la vente des salles de jeux de Dinant et de Knokke. Et pourtant, en bord de Vesdre, les croupiers ne semblent pas particulièrement inquiets.

Le propriétaire de la salle de jeux calidifontaine, le groupe Partouche, est au plus mal. En moins de dix ans, sa valeur, à la bourse, a été divisée par vingt. Il a près d'un quart de milliard de dettes. Il s'est mis, depuis l'automne, en procédure de sauvegarde.

La vente des établissements dinantais et knokkois, pourtant, n'inquiète pas vraiment en région liégeoise. D'abord, parce que la direction du Groupe Partouche affirme qu'elle n'a pas un plan global pour céder ses actifs, qu'elle a simplement reçu une offre, jugée intéressante.

Il faut dire que les chiffres de la filiale Chaudfontaine Loisirs sont mauvais, mais pas très mauvais, à l'image du secteur du jeu. Le dernier bilan laisse apparaitre un chiffre d'affaires stable, et un volume de l'emploi toujours autour d'une nonantaine de travailleurs. La perte avoisine le million d’euros, mais elle est couverte par les bénéfices des années antérieures. Il n'y a donc pas de quoi s'alarmer. Mais si un candidat se présente avec une proposition de reprise, le Groupe Partouche ne devrait pas longtemps l'ignorer.


alaric234
Langue pendue

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum