L'heure de la rentrée a sonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'heure de la rentrée a sonné

Message  edito le Mar 23 Sep - 7:47

L'heure de la rentrée a sonné

Dans un contexte de démantèlement constant des acquis sociaux, tant par les patrons de casinos que par le gouvernement, les salariés peuvent nourrir de profondes inquiétudes.

Réduction d'effectifs, Plans sociaux déguisés (restructuration services réservation, paye et comptabilité du Groupe Lucien Barrière, recours abusif aux ruptures conventionnelles chez Partouche), gel des salaires, recours à la polyvalence outrancière, dégradation constante des conditions de travail, automatisation des casinos (ticket-in ticket-out, bill-acceptor, jeux électroniques) sont devenues la norme, et ce, avec l'absolue compassion des pouvoirs publics, et de certaines organisations syndicales.

On nous rabâche "Pacte de compétitivité", "pacte de Responsabilité", comme étant les solutions à tous les maux. Ils ne font que renforcer la précarité et l'appauvrissement des salariés français. Ces mesures furent tellement "bien pensées" par ces énarques présidant à notre destinée, et ces défenseurs des salariés devant l'éternel, que les grandes lignes en ont été retoquées par le Conseil Constitutionnel. A force de faire allégeance au patronat, il ne faut plus s'étonner si de tels textes, vides de sens, accroissent les inégalités, génèrent de l'Injustice sociale et ce, en dehors des fondements irréfragables de notre République. C'est le but clairement affiché, détruire, détruire, encore détruire et faire supporter l'addition aux travailleurs.

Nous pourrions nous étonner d'un tel amateurisme gouvernemental et syndical, mais ils ne sont hélas que le reflet d'une complaisance désormais sans limites. Je me posais la question suivante:

"Qu'adviendrait-il d'un salarié d'une entreprise Publique ou privée, s'il était aussi médiocre dans ses fonctions professionnelles, ou présentait des résultats aussi pitoyables ?" Vous connaissez tous la réponse, et elle passe par Pôle emploi !

Le constat est froid et cynique, mais devant les lacunes profondes des textes que l'on nous impose, devant les simulacres de négociations intitulés "Conférence Sociale", la seule réponse appropriée est:

Une standing ovation aux universités d'été du MEDEF !

La politique sociale mise en oeuvre dans les casinos ne déroge pas à ce triste constat. Aujourd'hui, le Ministère de l'Intérieur dérèglemente le monde des casinos en s'ingérant directement dans les pratiques sociales de la Branche.

Mais cette attitude a des conséquences, et les remontées de terrain démontrent que la règlementation des jeux est impunément foulée au pied, et est de moins en moins appliquée. Le rôle premier de la Tutelle est d'assurer la régularité et la sincérité des jeux et de veiller à l'application des textes. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas.

Il semblerait que les traditions de "la Grande muette", soient désormais reprises place Beauveau, et que l'autisme soit devenu la norme.

On ne voit rien, on n'entend rien, tout va bien!

Force Ouvrière a demandé l'organisation de réunions sur des sujets destinés à assurer la pérennité des Casinos français et de leurs emplois, tels que la régulation du nombre de casinos, en revoyant la méthodologie d'obtention de concessions d'exploitation, sur l'implantation des Jeux électroniques et leur imputation fiscale. Nous avons reçu une réponse polie, digne de ces voeux de fin d'année, que l'on adresse à une cousin lointain, que l'on a pas l'intention de revoir et que de toute façon nous n'apprécions pas.

Il est déterminant que cela change, et qu'enfin un véritable débat puisse se mettre en place sur les orientations futures de la profession. A Force Ouvrière, nos militants se présentent au suffrage des salariés, et assument pleinement les responsabilités qu'ils leur ont confié.

Il serait temps que les politique en prennent la mesure et se comportent véritablement comme les représentants du peuple.

Nous continuerons à nous battre au quotidien, pour défendre nos emplois, défendre nos métiers et utiliserons tous les moyens de Droit, de communication intensive jusqu'à ce que nous soyons entendus.

La mascarade a assez duré!

avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 727
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum