heures supplementaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

heures supplementaires

Message  marieclaire80 le Sam 24 Sep - 10:06

la direction nous a demandés si nous étions d'accord pour effectuer des HS.
Ceux ayant refusé se voient imposer des HS.
La direction en a-t-elle le droit?

marieclaire80
Langue pendue

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Heures supplémentaires : Les 5 points essentiels à connaître

Message  edito le Sam 24 Sep - 13:16

Heures supplémentaires : Les 5 points essentiels à connaître

1er point : vous ne pouvez pas refuser d’effectuer des heures supplémentaires
En principe, Le refus d'exécuter les heures supplémentaires peut constituer un motif de licenciement, voire une faute grave justifiant la rupture immédiate du contrat sans préavis.La gravité de la faute s'apprécie en fonction de la justification de la demande de l'employeur et des raisons du refus du salarié.Exceptionnellement, le refus d'effectuer des heures supplémentaires est légitime si l'employeur n'a pas rempli ses obligations.Par exemple, si les heures demandées excèdent la durée maximale du travail ou si l'employeur ne règle pas les heures supplémentaires, il est alors possible de s'y opposer.

2ème point : sachez qu’il existe un contingent d’heures supplémentaires
Votre employeur peut vous demander d'effectuer des heures supplémentaires mais uniquement dans la limite de la durée maximale du travail.Il n'est pas tenu de respecter un délai de prévenance particulier.Par contre, si vous effectuez très souvent des heures supplémentaires, il se peut que votre contingent individuel d'heures supplémentaires librement autorisées soit dépassé.Ce contingent peut être fixé par votre convention collective. A défaut, il est de 220 heures par an et par salarié, et de 130 heures en cas d'annualisation de la durée du travail.Quand le contingent est dépassé, votre employeur ne peut plus vous imposer d'heures supplémentaires sans avoir obtenu l'autorisation préalable de l'Inspection du Travail.

3ème point : ce n’est pas à vous « salarié » de prouver l’existence d’heures supplémentaires
En principe, l'employeur doit fournir au juge des éléments de nature à justifier les horaires effectivement réalisés par le salarié. Le juge se prononce au vu de ces éléments et de ceux fournis par le salarié à l'appui de sa demande.Ainsi, les juges ont admis que la preuve des heures de travail n'incombe spécialement à aucune des parties.Les juges ont décidé qu'il appartenait au salarié de fournir préalablement des éléments de nature à étayer sa demande. Il ne s'agit pas pour le salarié de prouver sa demande mais d'apporter ce qu'on appelle un commencement de preuve. Les juges ont voulu, par ce biais, éviter des procédures engagées à la légère.

4ème point : vos heures supplémentaires vous donnent droit à une majoration de salaire
Toutes les heures supplémentaires que vous effectuez vous donnent droit à une majoration de salaire. Cette majoration peut prendre pour partie la forme d’un repos compensateur.Certaines entreprises remplacent le paiement en salaire par un repos compensateur de remplacement.

5ème point : votre bulletin de paie doit mentionner les heures supplémentaires que vous avez effectuées
Le bulletin de salaire doit indiquer de manière distincte les heures supplémentaires qui donnent lieu à une majoration de salaire.
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 731
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum