MIXITE, POLYVALENCE, REMUNERATION, CAE... CE QUE PROPOSE FO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MIXITE, POLYVALENCE, REMUNERATION, CAE... CE QUE PROPOSE FO

Message  David ROUSSET le Sam 16 Sep - 16:39

Théoriquement, chaque syndicat devait envoyer les thèmes qu'ils souhaitait voir abordés dans le cadre de la négociation de branche sur l'application du fameux protocole qui aura lieu le jeudi 21 septembre. Voici donc les positions de FO.

COURRIER ADRESSE AUX ORGANISATIONS PATRONALES:

Paris, le 15 septembre 2006



Madame, Monsieur,

Conformément à ce qui a été convenu lors de la précédente Commission Paritaire Mixte du 30 juin dernier, nous vous adressons, par la présente, les thèmes que nous souhaitons voir abordés dans le cadre de la négociation sur les conséquences de l'application du protocole pour la promotion du jeu responsable.

En préalable, il convient de rappeler que le protocole pour la promotion du jeu responsable signé par les syndicats patronaux et le Ministère de l'Intérieur, instaure un contrôle aux entrées des salles de jeux "dans une dynamique visant à soutenir les jeux de table et plus généralement l'activité des casinos, en facilitant la mixité de l'offre de jeux avec les machines à sous".


1) La polyvalence maîtrisée

Dans son paragraphe 2.3 (Organisation générale des établissements de jeux), le protocole prévoit que :
"2.3.2 : les entreprises exploitant des casinos peuvent recourir, de façon habituelle et non plus exceptionnelle, à une polyvalence maîtrisée des emplois à l'intérieur des trois grandes filières : contrôle, croupier, caisse".


a) Périmètre

Il importe de définir le périmètre de chacune des filières en indiquant quels sont les emplois qu'elle recouvre. Nous proposons de prendre comme référence les classifications de la Convention Collective et de distinguer les emplois concernés. Ceci donnerait le résultat suivant :
- Filière contrôle : contrôleur des entrées (niveau 1, indice 100), contrôleur chargé de la sécurité (niveau 2, indice 110) et agent de sécurité (niveau 2, indice 110).
- Filière croupier : croupier de boule (niveau2, indice 110), croupier de boule 1ère catégorie (niveau 2, indice 120), croupier 2ème catégorie (niveau 3, indice 130) et croupier 1ère catégorie (niveau 3, indice 140).
- Filière caisse : caissier jeux traditionnels (niveau 3, indice 130) et caissier MAS (niveau 2, indice 115).


b) Volontariat

La polyvalence doit être spécifiée dans le contrat de travail qui doit indiquer quels sont les différents emplois que le salarié peut être amené à occuper. Le contrat de travail étant la manifestation de la volonté de l'employeur et du salarié, ce dernier ne peut être sanctionné ou licencié s'il refuse de devenir polyvalent.

c) Plafonnement

Un employé polyvalent ne peut pas exercer plus de deux emplois différents.

d) Contrepartie

Un employé polyvalent est, par définition, à même d'exercer deux métiers différents. Il doit donc bénéficier d'une contrepartie salariale en comparaison de celui qui ne l'est pas. Ainsi, le salaire de l'employé polyvalent sera majoré de 10 % par rapport à son salaire habituel. Les mois où le salarié polyvalent aura été amené à exercer plusieurs emplois, la majoration sera de 25 %.

e) Exclusion

Les salariés sous contrat à durée déterminée sont, en vertu du code du travail, embauchés pour l'exécution d'une tâche précise et temporaire. L'objet du CDD ne peut être de pourvoir durablement un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise. En conséquence de quoi les salariés en CDD ne sauraient être soumis à la polyvalence qui réclame expérience et formation préalable.

f) Formation

Tout salarié considéré comme polyvalent aura préalablement reçu une formation spécifique. Le temps de formation sera imputé, dans le cadre du plan de formation, sur le temps de travail et rémunéré comme tel. Il ne saurait être pris sur les droits acquis au titre du DIF.


2) Le contrôle aux entrées

De par la mise en place du protocole, les salariés affectés au contrôle aux entrées vont devoir assumer une augmentation considérable de leur charge de travail. Il est donc juste que leur rémunération augmente proportionnellement. Les différents emplois de la filière contrôle seront référencés au niveau 3, indice 130.


3) La physionomie

Afin de répondre à la nouvelle organisation, la physionomie sera étendue à toute la salle de jeux et non plus limitée aux jeux traditionnels. Les employés relevant de la physionomie seront également chargés de veiller à la surveillance des clients qui se seront vus délivrer un badge "visiteur".


4) Le badge "visiteur"

Un employé ne saurait être tenu pour responsable au cas où un client entré dans la salle de jeux avec un badge "visiteur" parviendrait à jouer après avoir enlevé ou dissimuler son badge.

5) Les caissiers

En application du principe "à travail égal, salaire égal", les caissiers MAS seront référencés au niveau 3, indice 130, comme le sont déjà les caissiers des jeux traditionnels.


6) Rémunération des personnels en contact direct avec la clientèle

Les employés en contact direct avec la clientèle seront rémunérés de deux façons cumulatives :
- une part fixe correspondant à la garantie conventionnelle ou d'entreprise quand elle existe ;
- une part variable correspondant à la totalité des pourboires répartie conformément à un barème défini préalablement.

La liste des emplois considérés comme étant en contact direct avec la clientèle sera définie nationalement en Commission Paritaire Mixte.


7) Environnement de travail

Afin de protéger la santé des employés et de respecter la législation en vigueur, le tabagisme sera interdit dans tous les espaces fermés ouverts à la clientèle.


* * *


Par ces propositions, FORCE OUVRIERE vise à accompagner l'application du protocole pour la promotion du jeu responsable tout en faisant franchir un cap à la profession.

Elles contribuent aussi à relancer le dialogue social dans la branche et à réaffirmer le modèle de casino à la française.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.



Pour FORCE OUVRIERE,


David ROUSSET[img][/img]
avatar
David ROUSSET
Langue pendue

Nombre de messages : 78
FORCE OUVRIERE : Section Fédérale
Date d'inscription : 06/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Re: MIXITE, POLYVALENCE, REMUNERATION, CAE... CE QUE PROPOSE FO

Message  picatchou le Dim 17 Sep - 4:32

salut David

Sur le point 6, a défaut de négo qui peut prendre part dans le cadre de la mixité à la répartition des pourboires JT quand ceux ci sont redistribué pour partie (50/50) ?

Chez nous nous avons aujourd'hui 2 caissiers par soir avec en sus la répartition des pourboires MAS (un caissier 33 parts + pourboires MAS un croupier débutant 28 parts), un valet qui ne fait aucun service aux JT (il se trouve que certains soir ce valet est la directrice du restaurant, se trouve sur la masse et se barre à 2 h du matin) ainsi que le personnel du contrôle aux entrées.

Nous avons proposés de garder une caissière JT à temps plein (sans aucun droit MAS)et 1 temps partiel pour les repos (le reste du temps elle serait aux machines et participerait au prorata à la répartition MAS.
Idem pour le valet si le travail de valet et effectué. Il s'agit par là de garder un intérêt aux JT et non pas les laisser de coté comme cela est fait actuellement. Il n'est pas rare qu'un client JT attende 10 mn pour être servi (en caisse car au bar aucun service), priorité est donné aux clients MAS

Répartir le personnel du contrôle aux entrées sur les JT et MAS.

Rien d'illogique quoi. Mais notre employeur ne veut rien entendre, les caissiers et autres ne sont pas sur la masse pendant les repos alors que le personnel JT l'ai bien entendu tous les jours.

Je ne sais pas si c clair, mais je peux donner plus de renseignements en MP.

Merci

picatchou
Bavard

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 26/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum