poker en ligne pour début juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

poker en ligne pour début juillet

Message  HOBBE le Mer 2 Juin - 11:12

France : les agréments poker en ligne pour début juillet au plus tôt


Les décrets du gouvernement français pour le poker en ligne ne pourront être publiés qu’à partir du 28 juin suite à l’avis motivé que Malte a déposé à la Commission Européenne aujourd’hui.

Les dossiers de demande d’agrément qui ont été déposés ont déjà été instruits mais ne seront pas présentés au collège de l’Autorité de régulation des jeux en ligne avant le début juillet. Les licences pour les jeux de cercle seront donc délivrées dans la première quinzaine du mois au plus tôt.

Les dossiers seront présentés par ordre chronologique de dépôt, les premiers opérateurs à avoir déposé leurs dossiers seront donc les premiers à obtenir leurs licences de poker en ligne.

Pour les opérateurs de paris sportifs qui seront licenciés à temps pour le coup d’envoi de la Coupe du Monde le 11 juin, le délai soulève aussi la question de ce qu’ils vont faire lorsque les parieurs francais accédant à leurs sites voudront jouer quelques mains de poker.

Pour les sites de poker ‘pure-play’, le délai veut aussi dire qu’il y aura un délai d’un mois supplémentaire avant qu’ils puissent travailler de manière régulée en France, même si la plupart d’entre eux vont continuer à opérer sur l’Hexagone an attendant l’obtention de leur agrément.

Pour les autorités françaises, le contretemps signifie aussi qu’elles ne pourront pas poursuivre les sites offrant du poker en ligne en France pendant le mois de juin, car il leur sera impossible de justifier une attaque sur ces opérateurs alors que les licences ne sont toujours pas disponibles.

Une autre théorie, certes plus proche de la ‘conspiracy theory’ tant aimée des américains mais qui ne manque pas de couleur, est que l’Arjel et tous les demandeurs d’agrément pour le poker en ligne étaient prêts à opérer à partir du mois prochain. Tous, sauf la Francaise des jeux.

Article en relation : L’avis motivé de Malte retarde le CDC de la loi sur les jeux en ligne d’un mois

http://www.igamingfrance.com/france-les-agrements-poker-en-ligne-pour-debut-juillet-au-plus-tot/8612

_________________
Hervé Hobbé : secrétaire de la Section Fédérale des employés de casinos FO
http://www.focasino.info/
avatar
HOBBE
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 04/11/2004

http://www.focasino.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: poker en ligne pour début juillet

Message  HOBBE le Mer 2 Juin - 17:15

France : Les casinos en dur vont mal, mais est-ce la faute des jeux en ligne ?

On a beaucoup entendu parler ces trois dernières années de la « crise » des casinos terrestres. Les chiffres montrent en effet qu’en deux ans leur produit brut de jeu a baissé de près de 20 % et ont enregistré une nouvelle régression de 6% sur le premier semestre de l’exercice 2009/2010. Même si ce n’est pas la première fois que les casinos vont mal, il semblerait qu’ils vivent « la pire crise de leur histoire », déclare au Figaro Jean-François Cot, délégué général du syndicat des Casinos de France.

Mais à qui la faute ? Après leur tentative d’attaquer certains sites de jeux en ligne, les groupes Barrière, Joagroupe et Tranchant, qui représentent 104 casinos en dur français, ont perdu en avril dernier devant le Tribunal Correctionnel de Paris qui n’a pas retenu leur requête jugeant une « absence de préjudice direct ». Quand on sait que les Français ont joué en 2009 des sommes records soit chaque jour près de 59,1 M€ dans les caisses de La Française des Jeux (Loto, Euro Millions, Keno…) et du PMU, comment expliquer ce désintérêt pour les casinos ? La concurrence des sites de jeux en ligne est-elle bien une cause directe de cette réalité ?

Les casinotiers s’accordent pour reconnaitre que le premier facteur, qui a impacté directement la fréquentation des casinos et leur chiffre d’affaire, est l’interdiction de fumer. Laurent Lassiaz, président de JoaGroupe, explique « qu’au casino, gros fumeur égale gros joueur. Du jour au lendemain, l’interdiction de fumer nous a privé d’une bonne partie de nos clients fidèles. Comme en plus les gros joueurs sont souvent exposés soit en bourse soit dans l’immobilier, la crise économique a amplifié le phénomène. » Voilà une bonne partie de la crise des casinos éclairée.

Autre facteur direct, le contrôle de l’identité à l’entrée des casinos qui, selon Jean-François Cot, passe mal auprès de la clientèle et à cela s’ajoute le déplacement en voiture qui engendre plus de frais. De son côté, Jean-Pierre Martignoni, sociologue, expose que 46 % des clients des casinos sont inactifs, chômeurs ou alors retraités pour 38 % d’entre eux, ce qui pose un problème de fréquentation des casinos en période de crise.

Troisième facteur : le cadre et l’offre vieillissante des casinos ne sont pas susceptibles, à ce jour, d’attirer une clientèle plus jeune. Georges Tranchant reconnaît que « beaucoup d’établissements, petits et même gros, où rien n’a été fait pour améliorer la décoration, mettre des machines modernes, ne sont plus sexy, il faut les relooker ». Laurent Lassiaz confirme cette constatation en déclarant que « sortir au casino le week-end ou entre copines le jeudi soir, ça fait plutôt « has been » alors qu’il y a un engouement pour les jeux en France ». Ainsi, même si les casinos se sont féminisés et démocratisés, fini de sortir au casino en smoking, ils n’ont pas rajeuni.

Les sites de jeux en ligne, accusés à tort au regard de ces facteurs concrets de « crise » des casinos, ont pourtant largement participé à populariser le poker (notamment auprès d’une cible jeune autant masculine que féminine) identifié par les casinotiers comme une clé possible de croissance pour les casinos dans l’avenir. Éric Cavillon, directeur général du Casino de Deauville, a pu constater que « le poker est l’une des meilleures nouvelles depuis trois ans. Pour la finale du European Poker Tour fin janvier, nous avons accueilli 2000 joueurs pendant une semaine. Tous nos hôtels et nos restaurants tournaient à plein ». Une très bonne nouvelle en effet. Que faut-il en conclure ?

Dominique Desseigne pense que « le poker est un relais de croissance pour le groupe Barrière », d’autant que l’on sait qu’il lance en partenariat avec la FDJ son offre de poker en ligne dont on devrait connaitre le nom ce matin entre « VibronsPoker, TousPoker ou PokerTension » ou tout simplement BarrierePoker.fr ou lbpoker.fr. Georges Tranchant et Patrick Partouche sont plus pessimistes et se sentent lésés par la régulation française des jeux en ligne.

Au regard de ce que peut apporter en « à côté » un événement poker, Laurent Lassiaz projette que « l’avenir du casino, c’est le loisir au sens large, le jeu, la danse, les restaurants, les bowlings… D’ores et déjà, l’été, nous réalisons plus d’entrées sur les loisirs que sur les salles de jeux ». Un modèle économique certainement à suivre quand on sait que potentiellement « le casino propose une offre de divertissement pour un public de 18 à 99 ans, des dîners spectacles, des thés dansants, des soirées discothèques », déclare Georges de Panafieu, directeur marketing du groupe Émeraude (8 casinos en France).

Les casinos emploient plus de 12 000 intermittents du spectacle par an et ont organisé, en 2008, 12 500 spectacles dans les 130 salles dont ils disposent. Une incontestable richesse d’infrastructures « physiques » qui ne demande qu’à être complémentaire à l’attrait des jeux en ligne.

http://www.igamingfrance.com/france-les-casinos-en-dur-vont-mal-mais-est-ce-la-faute-des-jeux-en-ligne/8745

_________________
Hervé Hobbé : secrétaire de la Section Fédérale des employés de casinos FO
http://www.focasino.info/
avatar
HOBBE
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 04/11/2004

http://www.focasino.info/

Revenir en haut Aller en bas

"DOMINO".......en place.

Message  HOBBE le Jeu 29 Juil - 23:13

Info Presse: jeudi 29 juillet 2010
Bwin et PartyGaming fusionnent
La fusion entre le site autrichien de jeux en ligne et son concurrent britannique sera effective au premier trimestre 2011.
L'opérateur autrichien de paris en ligne Bwin a annoncé jeudi avoir signé un accord de fusion avec son rival britannique PartyGaming.
La fusion sera effective au premier trimestre 2011 et Bwin détiendra 51,6% du nouveau groupe, les 48,4% restants revenant à PartyGaming, rapporte l'agence autrienne APA.
" Ce regroupement est avantageux des points de vue stratégique, opérationnel et financier", a déclaré le co-PDG de Bwin dans un communiqué.
" Nous seront en première ligne pour tirer profit sur l'ensemble des opportunités qui vont découler de l'expansion et de l'évolution continue de l'industrie mondiale des jeux en ligne"", a-t-il ajouté.
Le PDG de PartyGaming Jim Ryan a de son côté estimé que le nouveau groupe " aura la formule gagnante pour exploiter le marché en expansion du jeu en ligne, soutenue par une balance solide, des flux de trésorerie importants et une équipe de direction expérimentée".
Les deux hommes vont devenir co-PDG du nouveau groupe, qui sera basé à Gibraltar et coté à la bourse de Londres. L'action Bwin sera alors retirée de la bourse de Vienne.
L'annonce a été saluée sur les marchés: à 12h10 GMT à la bourse de Vienne, le titre Bwin augmentait de 18,02% à 42,05 euros, tandis qu'à la bourse de Londres, le titre PartyGaming prenait 22,65% à 315,20£.
Le nouveau groupe sera coté à la bourse de Londres et dirigé par Jim Ryan ( directeur général de PartyGaming) et Norbert Teufelberger ( co-directeur général de Bwin) en tant que co-directuer généraux.
La fusion crée le plus gros opérateur de jeux en ligne au monde et lui donne une position de leadership dans toutes les sections clés du secteur, paris sortifs et poker en ligne, casino et jeux, bingo en particulier pour ce dernier.
Le chiffre d'affaires net combiné du nouveau groupe pour 2009 était de 682M€ et l'EBITDA de 196M€, la fusion permettra au groupe d'effectuer des synergies d'environ 55M€. Les actions de la nouvelle structure seront détenues à environ 48,36% par PartyGaming et 51,64% par Bwin.
Pour Jim Ryan, la fusion représente" une opportunité 'transformatrice' pour nos deux sociétés qui nous permettra de créer le plus grand groupe de jeux en ligne au monde. Avec des positions de leader sur le marché du poker, paris sportifs, casino et jeux ( au bingo en particulier ), le nouveau groupe sera en possession d'une formule gagnante pour exploiter le marché des jeux en ligne, soutenu par un bilan solide, la génération de cash-flow important et une équipe de direction chevronnée."
Teufelberger a ajouté: " Cette fusion d'égal à égal fait sens aux niveaux stratégiques, opérationnels et financiers. Nous serons en pole position pour capitaliser sur la richesse des possibilités qui découleront de l'évolution et l'expansion de l'industrie du jeu en mondial."
Le MERDIER est en PLACE................
Affaire à suivre..........

_________________
Hervé Hobbé : secrétaire de la Section Fédérale des employés de casinos FO
http://www.focasino.info/
avatar
HOBBE
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 04/11/2004

http://www.focasino.info/

Revenir en haut Aller en bas

Internet: De plus en plus de joueurs en ligne

Message  HOBBE le Sam 12 Mai - 13:56

Info-presse mai 2012
Les paris hippiques " continuent leur ascension ".
Les paris sportifs " regagnent du terrain " et les tournois de poker sont " TRES DYNAMIQUES ".
C'est le bilan trimestriel publié hier par l'autorité de régulation des jeux en ligne ( ARJEL ), qui a dénombré au total 1,3 million de comptes joueurs entre le 1er janvier et le 31 mars, pour une fréquentation hebdomadaire d'environ 500.000 comptes joueurs.
Les paris sportifs enregistrent une hausse de 14% des mises par rapport au premier trimestre 2011.
Le football et le tennis restent les deux sports préférés des internautes. Du côté des paris hippiques, l'augmentation des mises s'élève à 13% et on compte 3% de comptes actifs pour les tournois de poker.
L'âge des joueurs évolue également: la part des 18-24 ans a diminué d'un tiers au profit des 55-64 ans; en revanche le joueur type reste un homme ( 88% ), préfère le poker (61% ), vit en région parisienne, dans le quart sud-est de la france, en région nord-pas-de-calais ou en corse. Il consacre en moyenne 123€ par semaine aux paris sportifs, 144€ aux paris hippiques, 130€ au POKER.

CASINOS:2011/2012
-2500 EMPLOIS
+ avantages fiscaux ( plusieurs dizaines de millions d'euros )
augmentation de salaires: 0%
13% mois : un non catégorique du patronat
majoration des heures de nuit: des cacahuètes......
primes d'ancienneté: des figues......
les dimanches et les jours fériés payés double : la cerise sur le gâteau........
Affaire à suivre........ viking viking viking salut

_________________
Hervé Hobbé : secrétaire de la Section Fédérale des employés de casinos FO
http://www.focasino.info/
avatar
HOBBE
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 04/11/2004

http://www.focasino.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: poker en ligne pour début juillet

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum