Partouche vend ses derniers casinos et quitte définitivement la Belgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partouche vend ses derniers casinos et quitte définitivement la Belgique

Message  alaric234 le Jeu 13 Fév - 16:21

Après avoir vendu ses établissements de Knokke et Dinant, le groupe français Partouche s'apprête à céder ses deux derniers casinos belges d'Ostende et Chaudfontaine, peut-on lire mercredi dans L'Echo et De Tijd.

L'homme d'affaires Jurgen De Munck, représentant de la société DR Gaming Technology (DRGT), a pris une option pour le rachat de ces deux casinos. Il a acquis récemment la concession du casino de Dinant.

Les détails financiers de l'opération doivent encore être réglés.


alaric234
Langue pendue

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partouche vend ses derniers casinos et quitte définitivement la Belgique

Message  alaric234 le Ven 14 Fév - 18:09

Après avoir revendu ses établissements de Knokke et Dinant, le groupe français s’apprête à céder ses deux derniers casinos belges, à Ostende et à Chaudfontaine. L’homme d’affaires belge Jurgen De Munck (DR Gaming Technology) a pris une option qui doit lui permettre de racheter ces deux casinos.


Partouche, groupe français coté en Bourse, s’apprête à quitter le marché belge des casinos. Après avoir annoncé récemment la cession de ses casinos exploités à Knokke (pour 16,5 millions d’euros) et à Dinant (10,75 millions), il veut à présent se séparer de ses casinos exploités à Ostende et à Chaudfontaine.

L’homme d’affaires Jurgen De Munck, représentant la société DR Gaming Technology (DRGT), a pris une option qui doit lui permettre de racheter ces deux casinos. Il reste toutefois à régler les détails financiers de l’opération.

A l’issue de cette opération, le secteur belge des casinos sera à nouveau totalement aux mains d’actionnaires locaux. En novembre dernier, le Groupe Partouche avait déjà fait savoir qu’il allait vendre son casino situé à Knokke au spécialiste flamand des jeux de casinos en ligne, la société Napoleon Games.

Depuis 1995 en Belgique

Partouche avait fait son entrée en 1995 sur le marché belge, via l’acquisition du casino de Knokke. L’arrivée aux commandes d’actionnaires étrangers dans ce secteur était alors une première. En septembre 2013, Partouche, le numéro deux français des casinos, a été placé sous procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Paris, l’équivalent de la procédure de réorganisation judiciaire en Belgique: elle permet à la société bénéficiaire de suspendre le paiement de ses dettes, le temps de se réorganiser.

23.000 machines à sous

Notre pays compte au total 9 casinos: quatre sont situés en Wallonie, quatre en Flandre et un à Bruxelles.

L’homme d’affaires flamand Jurgen De Munck, candidat pour les deux casinos de Ostende et Chaudfontaine, après avoir mis la main sur celui de Dinant, est à la tête de la société DR Gaming Technology (DRGT). Basé à Knokke, ce développeur de solutions pour casinos possède des bureaux en Autriche, aux Etats-Unis et au Pérou. DRGT a déjà installé quelque 23.000 machines à sous un peu partout dans le monde. Elle entend notamment à présent mettre le paquet sur la version en ligne des casinos, ainsi que sur son activité de machines à sous.

alaric234
Langue pendue

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum