CFDT/CGT, ces syndicats qui bradent le Droit Social !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CFDT/CGT, ces syndicats qui bradent le Droit Social !

Message  edito le Lun 9 Avr - 11:19

CFDT/CGT, ces syndicats qui bradent le Droit Social !

Les Fédérations CFDT, et la CGT, par le biais de leurs délégués syndicaux de groupe, ont signé le 4 avril 2012,un accord intitulé accord relatif au dialogue social, au droit syndical et à la représentation du personnel au sein du Groupe Lucien barrière qui, sur bien des points est inférieur aux dispositions du Code du Travail.

Cet accord, est une véritable imposture car il limite les prérogatives de chaque syndicat d'entreprise, de chaque élu au comité d'entreprise, aux délégués du personnel, au CHSCT, au profit "personnel "des délégués syndicaux groupe CFDT et CGT.
Mais si le syndicat est affaibli, c'est vous les employés qui à terme serez moins bien défendus. Nous ne pouvons dans cette affiche lister l'intégralité des points négatifs, tant ils sont nombreux :

Like a Star @ heaven Instauration d'un préavis de grève déguisé : l'article 5 prévoit des négociations obligatoires préalables à tout mouvement social. Cela implique, que l'employeur soit informé par les organisations syndicales de leur volonté d'entamer un mouvement social. Ce n'est ni plus ni moins que l'instauration du préavis de grève dans les casinos. Rappelons que les employeurs sont demandeurs d'une telle mesure, qui tend à limiter et entraver la libre expression du mécontentement des salariés. La CGT qui clamait sur tous les toits son opposition formelle à toute forme de préavis, a délibérément menti aux salariés des casinos. Les licenciés du Tréport apprécieront la dualité de leur organisation syndicale.

Like a Star @ heaven Limitation du recours aux heures de délégation prises en dehors du temps de travail : 70 % des heures de délégation des élus CE, DP, CHSCT devront être prises ou récupérées sur le temps de travail. La conséquence directe de cette mesure est que l'intégralité des salariés, vont devoir travailler plus, pour assurer l'absence de leurs représentants. Il ne s'agit là, pour la partie patronale que d'un instrument de division destinée à monter les salariés les uns contre les autres.

Like a Star @ heaven Cadeau fait aux organisations syndicales non représentatives : Désormais, les organisations syndicales non représentatives, c'est-à-dire celle que vous même, les salariés avez écartées, par l'expression de vos suffrages démocratiques, pourront assister aux négociations. Connaissant les relations du Groupe barrière et de l'UNSA, nul doute que nous assistons "à de petits arrangements entre amis".

Rappelons que depuis un certain temps, la CGT et la CFDT dans la branche des casinos jouent un jeu bizarre. Ces deux organisations syndicales, censées vous représenter, ont largement contribué à plomber toute négociation sur la sécurité dans les casinos. Si aucun accord n'a été trouvé en branche, vous pouvez les en remercier.

Aujourd'hui, c'est à vous les salariés, de porter un jugement sur de tels comportements qui vous nuisent. Pouvez-vous faire confiance à des organisations syndicales qui vous ont trahi, ou des DS groupe qui se comportent comme des Directeurs de casinos ? Que sacrifieront-ils demain, pour défendre leurs intérêts "personnels" : votre mutuelle, votre 13e mois, vos salaires ou vos emplois ?
Le prix de la trahison est de 10 000 € par an et un BlackBerry

Salariés, Elus, choisissez un syndicat qui vous défend,

Rejoignez massivement Force Ouvrière !
CFDT/CGT, ces syndicats qui bradent le Droit Social !
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 727
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: CFDT/CGT, ces syndicats qui bradent le Droit Social !

Message  edito le Lun 9 Avr - 11:33



Lettre ouverte aux Délégués Syndicaux, élus et adhérents CFDT et CGT

Camarades,

Permettez-moi tout d'abord de me présenter :

Je suis Roberto Giannini, Délégué Syndical Groupe (comme mes homologues Béatrice Mekirri et Cyril Saragaglia représentant la CFDT pour l'une et la CGT pour l'autre).

Ainsi que vous le confirme ce courrier joint en annexe, mon organisation et moi-même avons toujours été opposé à la signature de cet accord de "droit syndical Groupe" qui, certes octrois certains avantages aux Fédérations et aux Délégués Syndicaux de Groupe mais, au détriment des délégués syndicaux et autres élus œuvrant en entreprises !!

"En gros", les quelques subsides seront in-fine, "payés" par les heures de délégations dont on vous aura spolié.

Ainsi et, contrairement aux textes de lois qui laissent le libre choix, vous serez "limités"quand au paiement de ces heures.

Or, plus vous récupérer vos heures de délégations (employées hors temps de travail), plus vos camarades doivent fournir

d'efforts supplémentaires afin de compenser les absences dues à cette nouvelle obligation instaurée par cet accord inique !

Bien entendu, vous n'êtes pas dupes et vous avez déjà toutes et tous compris le sens de cette démarche «orchestrée» par la DRH Groupe et dont le but principal, est d'affaiblir les DS et les élus qui s'investissent hors du temps de travail afin de défendre au mieux, les intérêts des salariés de votre entreprise.

Alors, DS, élus CFDT et CGT et adhérents de ces deux organisations, rejoignez nos équipes dont la probité n'est plus à démontrer.

Venez gonfler nos troupes !

Force Ouvrière est en passe de redevenir le premier syndicats de la branche.

On ne devient pas "The Number One" par hasard...

Fraternellement,

Roberto Giannini

Délégué syndical Groupe

Lettre ouverte aux Délégués Syndicaux, élus et adhérents CFDT et CGT
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 727
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Je vous informe que tous les CGTISTE ne cautionne pas la signature d’un tel accord

Message  r-pic le Lun 9 Avr - 14:29

Je vous informe que tous les CGTISTE ne cautionne pas la signature d’un tel accord
pour les raisons suivantes :
1. L’article 3.6.2 remet en cause les dispositions légales sur la prise d’heures de délégations.
2. L’article 4.1.2 impose aux élus nommés ou mandatés un bilan annuel spécifique et individuel pour évoquer la contribution du salarié au dialogue social.
Comment un employeur peut-il se prévaloir d’évaluer la contribution au dialogue social d’un élu d’une organisation syndical indépendante?
3. L’article 5 remet en cause le principe du droit de grève.
4. L’article 6 : cet article annule toutes les précédentes dispositions.

r-pic
Bavard

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 13/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CFDT/CGT, ces syndicats qui bradent le Droit Social !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum