rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Message  edito le Mer 22 Oct - 16:45

rétablissement des mesures que la grève du 31/12/2006 avait permis de retirer de l’arrêté Sarkozy…

Salariés votez en connaissance de cause et apprenez que:

« Partouche » (Syndicat des Casinos Modernes de France)
« Barrière - Tranchant» (Casinos de France )
CGC,
CFDT,
CFTC,


se sont déclarés être solidaires en signant une DECLARATION COMMUNE faisant part de leur souci de soutenir l’activité des entreprises, de préserver les emplois de la branche pour obtenir :

- Des aménagements fiscaux en plus de ceux que les patrons sont déjà sur le point d’obtenir (suppression de l’écart entre le réel et le théorique, etc.).

- Des mesures de déréglementation des jeux comme l’introduction des JT électroniques (processus jugé « trop long » par les patrons), la possibilité de moduler les heures d’exploitation des JT (en clair, pouvoir fermer des tables en semaine et fermer les JT avant la fin du casino comme l’a reconnu un membre de la délégation patronale).

FO a indiqué que :

- Les mesures fiscales n’allaient pas résoudre le problème de la baisse de fréquentation des casinos, il ne s’agit que de mesures visant à améliorer les profits des groupes.

- Les problèmes de pouvoir d’achat en tant que raison de la baisse de fréquentation n’étaient même pas évoqués.

- Sur les mesures réglementaires, nous avons demandé que les patrons précisent les mots –ambigus- du texte. Il apparaît clairement que le texte demande ni plus ni moins le rétablissement des mesures que la grève du 31/12/2006 avait permis de retirer de l’arrêté Sarkozy…

- Enfin, nous nous sommes étonnés de voir que le texte était muet devant le principal danger qui s’annonce pour les casinos :
la légalisation des casinos sur internet.
En effet, avec la baisse de fréquentation, il est clair que le projet gouvernemental de légalisation va vider les casinos d’au moins 1/3 de leur clientèle et que beaucoup d’emplois seront menacés dans tous les services.

Aussi avons-nous proposé de faire figurer dans le texte une idée simple : demander au gouvernement de repousser à plus tard cette légalisation et de ne pas la faire figurer dans le projet de loi sur les jeux en ligne qui doit être déposé avant la fin de l’année devant le Parlement.
Un certain trouble a alors parcouru la délégation patronale…

Pour ce qui est des autres organisations :

- la CGT s’est déclarée d’accord avec FO

- la CGC a indiqué que « l’interdiction du tabac était un problème, que les jeux en ligne n’étaient pas un danger car ça existait déjà et qu’il fallait travailler tous ensemble, patrons et syndicats »

- la CFDT a dit, dès le début que « l’heure n’est plus à se battre pour les salaires »

- quant à la CFTC, elle a indiqué que « l’interdiction de fumer est un poison »
avatar
edito
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 731
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Message  maya le Mer 22 Oct - 18:26

- Des aménagements fiscaux en plus de ceux que les patrons sont déjà sur le point d’obtenir (suppression de l’écart entre le réel et le théorique, etc.).

- Des mesures de déréglementation des jeux comme l’introduction des JT électroniques (processus jugé « trop long » par les patrons), la possibilité de moduler les heures d’exploitation des JT (en clair, pouvoir fermer des tables en semaine et fermer les JT avant la fin du casino comme l’a reconnu un membre de la délégation patronale).

Ce ne sont pas des réformes mais un plan social au niveau national cautionner par des collégues du quotidien de chacun d'entre nous qui vise à nous dépecer.

Doit on se battre entre nous????????????,,,,,,,

maya
Bavard

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 20/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

syndicats salariés bienveillants

Message  Cremer le Jeu 23 Oct - 6:18

Partouche, Barrière et les autres aucune différence pour la CFDT, elle est leur cheville ouvrière de la branche et l’artisan de la déclaration commune des partenaires sociaux de la branche casinos, suivi de la CGC et la CFTC avec une représentativité nulle, individualiste l’un comme l’autre.

Reste FO
et la CGT bien qu’en instaurant la représentativité syndicale elle ait coupé la branche sur laquelle elle était assise.

Décevant, le patronat a encore réussi à diviser les collègues et les syndicats pour toujours plus de parachutes.
Le chacun pour soi devient la règle pour eux

Provocation ou pas, ce sont bien eux, des syndicats salariés soit disant bienveillants de nature qui ont commandé l’omelette sans compter les emplois perdus et sauvés.

Cremer
Langue pendue

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 30/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Re: rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Message  CAROLE le Jeu 23 Oct - 13:54

il n'y a qu'une chose a dire c'est lamentable
avatar
CAROLE
Bavard

Nombre de messages : 48
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Message  jojo le Ven 24 Oct - 2:57

Je suis d'accord avec toi Carole

La pauvre France... Shit Shit Shit
avatar
jojo
Langue pendue

Nombre de messages : 53
FORCE OUVRIERE : D.S.
Date d'inscription : 23/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Message  julius le Jeu 30 Oct - 19:35

Au lieu de se faire une guerre externe , il serait tellement plus judiciable de s'unir et dialoguer avant les paritaires.

Cela éviterait certainement des "clashs" devant un patronat si friant de ce spectacle.
Sommes nous des "pantins" ?
avatar
julius
Langue pendue

Nombre de messages : 73
FORCE OUVRIERE : Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...N'est ce pas patron !
Date d'inscription : 31/08/2006

http://www.casinos.fr.cx

Revenir en haut Aller en bas

l’absence de concertation préalable entre responsables syndi

Message  mrc06 le Ven 31 Oct - 10:29

Ce qui est regrettable c’est l’absence de concertation préalable entre responsables syndicaux avec leur base sur des dispositions exclusivement favorables aux patrons sans aucune contrepartie aux salariés.
Je présume que beaucoup de syndiqués CFDT CGC et CFTC sont déçues de ces décisions staliniennes intempestives dues à leurs responsables.
Il n’y a pas lieu de se faire la guerre extrême, et rien n’empêche les camarades déçues de s'unir et de dialoguer avec nous avant les paritaires.
avatar
mrc06
Langue pendue

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 04/11/2004

Revenir en haut Aller en bas

Re: rétablissement des mesures que la grève de 2006 avait suppri

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum